ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017

L’Assemblée Générale de l ‘ Association Nationale des Chasseurs de Palombe s’est déroulée e dimanche 27 août, dans l’enceinte du salon Palombexpo à Casteljaloux.

En voici son résumé :

En préambule de l’Assemblée Générale, Michel PEYRUSEIGT, nouveau président de l’ANCP remercie :
– Les personnalités présentes,
– Joël BARBERIN, le nouvel organisateur de Palombexpo qui nous a facilité la tâche pour le bon déroulement de cette assemblée générale,
– Claude PELERIN et son épouse pour le café d’accueil,
– Jacques Luquet président d’honneur pour son remarquable travail (applaudissements),
– Olivier Maury pour le site de l’ANCP
– tous les adhérents présents à jour de leur cotisation 2017-2018 (les votes seront effectués en présentant la carte valide),
– Tous les absents excusés.

Bilan moral :
M. le Président fait remarquer que le nombre d’adhérents est insuffisant pour une association nationale et demande à tous les membres présents de porter haut et fort les couleurs de l’ANCP pour multiplier par dix le nombre de cotisants. Il en va de la crédibilité de notre groupe pour la défense des chasseurs de palombes pour défendre nos intérêts devant les instances cynégétiques. Le bulletin d’adhésion est disponible sur le site www.ancp.fr ou directement sur la page http://www.ancp.fr/comment-adherer-a-lancp/
« Invité à Urbino en Italie pour participer à un colloque international sur la palombe où intervenait Jacques Luquet et d’autres conférenciers locaux et de pays voisins, j’ai pu mesurer le fossé qui sépare la hauteur nécessaire de toutes ces études scientifiques et les préoccupations du chasseur lambda qui se réveille que le jour de l’ouverture. Que faut-il faire pour mobiliser un auditoire convenable ? La réponse vient peut être de mon ami italien Rinaldo : il faut donner un truc pour que chaque chasseur attrape une palombe de plus… »
Point sur les balises et les bagues : Le projet est toujours en cours et des contacts ont été pris avec un concepteur travaillant au pays basque mais, les propositions faites ne correspondent pas à notre cahier des charges. Trop peu de bagues ANCP ont été demandées l’an dernier (oubli ou manque d’information ?) Les bagues sont disponibles sur simple demande à l’adresse suivante : ancpalombe@aol.com . Un imprimé spécial mentionnant le lieu de bagage et le lieu de capture sera complété. A l’heure actuelle seulement 11 oiseaux sont bagués et n’ont pas été repris (à notre connaissance).
Palombe susceptible de causer des dégâts :
– deux points sont à souligner :
La période de chasse est sous la responsabilité des fédérations de chasse et de l’ONCFS avec le respect des arrêtés d’ouverture.
La période de destruction est régie par les représentants de l’état qui ont, comme tout le monde, l’obligation de respecter le Code de l’Environnement et l’arrêté ministériel du 3 avril 2012.
La position de l’ANCP est très claire : Nous demandons la stricte application de la loi.
Pascal Bohère, administrateur de l’ANCP est invité à monter à la tribune pour vanter l’efficacité des effaroucheurs. Depuis leur utilisation en Seine Maritime, plus aucune demande de destruction n’est demandée. Il se propose de devenir le référent «effaroucheur » dans le nord-ouest de la France. Cette demande témoigne d’un engagement efficace pour aider le monde agricole à combattre les dégâts causés par des palombes. Proposition acceptée par l’AG et applaudissements
Vote : le bilan moral est approuvé à l’unanimité des membres présents.

Tiers sortant :
Pas de tiers cette année en raison de nomination tardive du bureau seuls les démissionnaires peuvent être remplacés (acceptation par vote à l’unanimité des membres présents).
Actualité : Des verres plastiques réutilisables avec le logo de l’ANCP sont en vente pour la modique somme de 2 €. Un envoi groupé de 10 gobelets ou plus peut-être envisagé en s’adressant par mail à : ancpalombe@aol.com

Bilan financier :
Il est présenté par le secrétaire J-N Maubarthe, le trésorier Marc Peyreblanque étant absent et excusé. Le bilan financier présente un solde positif. Il est approuvé a l’unanimité des membres présents.

Questions diverses :
Retour sur « l’arrêtés nuisibles » pris par le département du Lot-et-Garonne (47) à l’encontre de la palombe. Il est source de discordes. Contrairement à ce qui a été écrit et lu, l’effarouchement reste une alternative efficace s’il est pratiqué correctement.
Le Président rappelle la position de l’ANCP qui demande la stricte application de la loi. Les textes sont corrects mais peu souvent appliqués, notamment en ce qui concerne le transport des oiseaux détruits qui est formellement interdit.
Bagage : Que sont devenues les palombes baguées ? Onze palombes sont actuellement baguées et aucun anneau n’a été retrouvé : les oiseaux doivent encore pouvoir voler !
Midi l’AG est déclarée close.
Le président se tient à disposition de ses adhérents pour des éclaircissements éventuels sur des actions en cours ou des problématiques actuelles.

Le Pdt de l’A.N.C.P. Michel PEYRUSEIGT
Le secrétaire : J-N MAUBARTHE

Assemblée Générale extraordinaire – Décembre 2016 à TARTAS (40)

ASSOCIATION NATIONALE DES CHASSEURS DE PALOMBE

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE DU 17/12/2016 à TARTAS (40)
Le 17 décembre 2016 s’est tenue à Tartas (40), Grange de Péletrin, l’assemblée générale extraordinaire de l’Association Nationale des Chasseurs de Palombe, association enregistrée au Journal Officiel de la République française sous le N° W642000822.
Ordre du jour :

1/ Election d’un nouveau Président pour l’association

2/ Désignation d’un nouveau siège social

3/ Questions diverses

Administrateurs présents : M. PEYRUSEIGT, O. MAURY, M. PEYREBLANQUE, D. TESTET, J-M. CRIDELAUZE, B. TURLAN, P. DESMOULINS, Ph. BARBEDIENNE,
J-L. RICHET, Ph. DUTHIL, J-N. MAUBARTHE J. LUQUET (président démissionnaire).

Absents excusés : P. BOHERE, J-Y. BRAGARD, T. LATREILLE, R. NIETO, Ph. LABAY,
P. KUMURDJIAN, J-P. BARNABE, C. BOY.

Absents non excusés : J. GAYE, D. BOTTACIN

1/ Le Président démissionnaire Jacques LUQUET ouvre la séance, expliquant les raisons de sa démission. Il précise toutefois qu’il continuera à apporter son concours à l’association.

Il passe la parole au secrétaire, M. MAUBARTHE, qui expose l’ordre du jour.

Le secrétaire soumet aux administrateurs, la création de la fonction de Président d’Honneur de l’A.N.C.P. et propose en cette fonction honorifique, M. Jacques LUQUET.

L’assemblée vote POUR à l’unanimité.

— Election du nouveau Président :

Parmi les administrateurs présents, seul le vice-président Jean-Michel PEYRUSEIGT est volontaire pour occuper le poste vacant, précisant que son mandat ne devra pas excéder une durée de deux ou trois années.

L’approbation de la candidature de M. PEYRUSEIGT est soumise au vote des administrateurs.

Par DIX-SEPT voix pour et UNE abstention ( 5 procurations remises ), M. Jean-Michel PEYRUSEIGT est élu Président de l’Association Nationale des Chasseurs de Palombe (A.N.C.P.).

2/ Il est proposé que le siège social de l’A.N.C.P. soit déplacé :  Rue St Jean – Maison Sylvain –  à LA BASTIDE CLAIRENCE (64240).

Soumis au vote, le nouveau siège de l’Association est adopté à l’unanimité.

M. le Sous-Préfet d’OLORON SAINTE MARIE (64), dépositaire initial des statuts de l’Association Nationale des Chasseurs de Palombe, association enregistrée au Journal Officiel sous le N° W642000822, sera rendu destinataire du présent procès-verbal.
Jean-Noël MAUBARTHE (secrétaire)

Compte rendu de l’assemblée générale 2016 à Casteljaloux (47)

Mis en avant

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’A.N.C.P.    -28 août 2016
Site de PALOMBEXPO (Edition 2) au Jardin Public de Casteljaloux (47)

Bureau au complet- Bonne représentation au niveau des adhérents

Présentation du rapport moral par le président Jacques LUQUET

Compte-rendu des entrevues avec des instances nationales et locales.

Objectif : présentation de la chasse traditionnelle de la palombe, dans l’esprit de notre projet initial : « Avec usage d’appelants vivants, seul le tir au posé est autorisé sur le territoire national du 1er octobre au 20 novembre »
– Ministère de l’Environnement à Paris.
Le président et un administrateur ont été reçus par un conseiller de Ségolène Royal et la chef du bureau national de la Chasse. L’entrevue a duré 45 minutes. Bonne écoute , notamment sur le plan de l’aspect écologique de notre pratique, au niveau de l’entretien régulier des bois et forêts , et également du respect de l’oiseau par une bonne gestion des prélèvements.
Nos interlocuteurs ont demandé à ce que notre requête suivent les canaux existants, à savoir les fédérations de chasse. Notre dossier a été refoulé quand il est arrivé à la FNC (Fédération Nationale des Chasseurs).
En relation ou non avec cette intervention, un master spécialisé a été créé à Pau, où notre président a servi de tuteur à un étudiant.
– Interventions au niveau départemental et régional
Rencontre avec des élus. Aucun résultat non plus
Présentation du programme baguage par Jean-Noël MAUBARTHE
Nous disposions de 46 bagues ANCP et le travail se fait en complémentarité avec d’autres organismes comme le GIFS. Seules 20 bagues ont pu être posées. Les résultats du suivi apparaîtront sur le site de l’association, quand ce dernier sera de nouveau en fonction.
Remerciements aux adhérents qui ont participé. Nouvel appel (2 conditions : être adhérent et posséder une adresse mail). Les résultats des bagages sont à adresser uniquement par e-mail à l’adresse : ancpalombe@aol.com.
Présentation du projet « balises économiques » par Olivier MAURY
Projet de travail avec matériel moins coûteux que les balises Argos. Olivier s’est intéressé à une nouvelle technologie téléphonique (de l’ordre de 70€ sans frais de suivi). Cette solution a été abandonnée car elle n’est pas au point.
Une entreprise basque , s’intéressant à la géo localisation d’animaux, a crée des outils qui ne sont pas assez légers pour le suivi de palombes et cette miniaturisation coûterait trop cher. En fait, actuellement, il n’existe que les balises Argos qui sont trop onéreuses pour notre association ( achat-suivi ).
Olivier MAURY poursuit ses recherches. « Attendre, observer et trouver d’autres solutions »
Le rapport moral est adopté à l’unanimité

Présentation du rapport financier par Marc PEYREBLANQUE

Très bonne santé financière.
Le rapport financier est adopté à l’unanimité.
Renouvellement du tiers sortant du Conseil d’Administration :
Jacques LUQUET abandonne la présidence, après 12 ans de bons et loyaux services, mais il reste adhérent et propose ses services au nouveau bureau qui sera élu prochainement. Un autre administrateur se retire pour des raisons d’éloignement.
Appel à candidature pour ces 2 nouveaux postes.

Deux adhérents : Mrs DESMOULINS et TURLAN  se présentent et leur entrée au conseil d’administration est adoptée par l’Assemblée.
Le nouveau C.A. sera donc chargé d’élire un nouveau président, mais on se laisse du temps. Une A.G. extraordinaire sera envisagée en décembre 2016 ( date et lieu à définir ).

Projets futurs
Jacques LUQUET demande à l’Assemblée un accord de principe pour laisser la liberté au nouveau bureau de faire des choix. Sa proposition est adoptée à l’unanimité.
La séance est close après les remerciements de notre « ancien » président.

Daniel TESTET ( secrétaire adjoint )

Assemblée Générale 2015 à CASTELJALOUX (47)

Assemblée Générale A.N.C.P. 2015

Elle s’est tenue le 30 août 2015, lors de la manifestation « Palombexpo » qui s’est déroulée dans le beau parc municipal de Casteljaloux (47). Le beau temps a été de la partie pour la totalité du week-end, sans doute de bon augure pour une seconde édition ?
Comme à l’habitude, une assemblée d’une centaine de personnes a assisté à notre réunion.
Les divers bilans présentés ont tous été approuvés à l’unanimité par les adhérents présents.
La santé financière de votre association est saine et nous remercions et félicitons le travail de notre administrateur du Doubs Jean-Yves BRAGARD, qui nous permet chaque année de recevoir une subvention de la Fédération Départementale de son département.
Durant l’année écoulée, nous avons participé comme à l’habitude à diverses manifestations de vulgarisation, de démonstration de nos chasses traditionnelles et de la sécurité quelle impose.
Nous sommes en contact avec diverses personnalités politiques pour proposer une modification de l’arrêté ministériel afin que les appelants soient réservés pour le tir au posé, partout en France, durant la période migratoire du pigeon ramier (1-10 au 20-11). Les gestionnaires cynégétiques de notre région ont en effet, des comportements surprenants et versatiles sur le sujet.
Nous avons également lancé une petite campagne de bagage d’oiseaux (100) pour la saison qui s’annonce. Une vingtaine de volontaires ont rapidement été candidats. Obligation de remplir une fiche de renseignements et d’avoir Internet pour faciliter les contacts et les archivages qui seront traités par notre secrétaire.
Nous avons développé les résultats de l’enquête palombière et décidé de la proposer à nouveau dans cinq ans ; L’intervalle de 7 années est jugé trop important suite aux modifications réglementaires de l’utilisation des appelants dans 83 départements.
Le renouvellement du tiers sortant est le suivant : Messieurs Barbedienne (33) ; Bergougnon (33) ; Bohère (76) ; Boy (46) Cridelauze (47) ; Duthil (40) ; Latreille (24) ont été reconduits dans leurs fonctions.
L’assemblée s’est terminée par divers sujets plus généraux et bien sur par le pot de l’amitié et un bon moment de convivialité.
Nous remercions tous les participants pour leur présence et leur souhaitons bonne chance pour la saison qui s’annonce.
Le bureau A.N.C.P.

 

Dernière Minute par Jacques LUQUET :

DERNIÈRE MINUTE !

Dans le compte rendu de réunion du comité d’administration de la Fédération Nationale des Chasseurs en date du 16 juin 2015 apparaît un article qui ne manquera pas d’intéresser et surtout d’interpeller les paloumayres du sud-ouest et d’ailleurs.
« Palombe : le Conseil d’administration, à l’unanimité, donne un avis défavorable à la demande des Pyrénées Atlantiques. Le problème relève du département et non du national. »
La demande des Pyrénées Atlantique étant la suivante : que les appelants soient réservés pour le tir au posé durant la période du 01 octobre au 20 novembre sur le territoire national.
Annoncer que cette demande, nationale, n’est qu’un problème qui relève des Pyrénées Atlantiques, est pour le moins curieux.
Parmi les 24 personnes présentes et signataires de cet avis défavorable notons Messieurs Barrère ; Castéran et Sabarot.
Chacun pourra se faire une idée des propos que tiennent ces messieurs quand ils sont à Paris, ou sur leurs terres. Voilà une « défense » de chasse traditionnelle rondement menée.

J.L.